Besoins Educatifs Particuliers

Accueil des enfants à Besoins Educatifs Particuliers

Public visé

Des enfants présentant des besoins éducatifs particuliers de façon permanente ou ponctuelle tels que des TROUBLES DES APPRENTISSAGES (dyslexie, dyscalculie, dysorthographie, dyspraxie, dysphasie…) ou une PRECOCITE entravant les apprentissages, tous clairement identifiés et diagnostiqués.

 

L’intention première

L’intention première de ce dispositif d’accueil est de rendre les enfants heureux de venir à l’école et de compter sur ce bien-être pour favoriser leur réussite scolaire et permettre que chacun puisse développer son potentiel. Notre dispositif veut également les aider à trouver leur propre mode de fonctionnement et à s’adapter aux méthodes classiques d’apprentissage pour les accompagner vers l’autonomie complète.

 

L’organisation

Les élèves présentant des besoins éducatifs particuliers sont intégrés à une classe de 6ème, une classe de 5ème et une classe de 4ème ordinaire accueillant également d’autres élèves de tous niveaux scolaires, tout en préservant un petit effectif. Le but est de préparer les élèves à intégrer en autonomie une classe classique au plus tard en 3ème, dans l’optique de l’après collège.

accueil enfants troubles DYSChaque année, les modalités de constitution des groupes concernés et les objectifs visés sont réévalués en fonction des élèves à accueillir. En formation initiale ou continue constante, nos enseignants assurent la prise en compte pédagogique des Besoins Educatifs Particuliers de chaque élève en proposant des aménagements, des approches variées et une méthodologie adaptée à chaque discipline.

Les outils tels que TBI, imprimante, vidéoprojecteur, ordinateurs, logiciels, sont présents dans les différentes salles de classe à la disposition des élèves et des enseignants.

 

Les objectifs et les moyens du projet

1 – Donner confiance et développer l’estime de soi :

  • Des enseignants formés et compréhensifs au regard positif et bienveillant qui se réunissent en concertation en quinzaine pour un meilleur suivi.
  • Prise en compte du fonctionnement particulier, du rythme et de l’histoire de chaque élève.
  • Valorisation de chaque réussite car aucun jeune n’est réductible à ses résultats, ni à son comportement.

 

2 – Favoriser la tolérance et l’ouverture aux autres :

  • Acceptation de soi, des autres pour s’enrichir des différences
    (découvrir ce que j’apporte à l’autre, ce que l’autre m’apporte).
  • Apprendre à travailler avec l’autre, les autres et développer l’entraide et la solidarité.
  • Des heures de vie de classe pour réfléchir au « vivre ensemble ».

 

3 – Accueillir les parents :

  •  Entretien avec les membres de l’équipe et la direction à l’inscription et en cours d’année.
  • Contact avec le professeur principal et /ou la coordinatrice du projet (par mail) en lien avec tous les professionnels qui œuvrent autour de l’élève.
  • Organisation de rencontres et échanges entre parents.

 

4 – Cerner le fonctionnement et la personnalité de chacun et lui permettre d’apprendre seul :

  •  Des heures de méthodologie toutes disciplines permettant l’entraînement et la pratique, pour une bonne appropriation de méthodes d’apprentissage diversifiées.
  • Un livret de suivi tout au long du Collège pour une meilleure transmission du profil de l’élève d’une année à l’autre.
  • Des ateliers bridge, échecs, journal de classe, etc… nourrissant leur soif d’apprendre et abordant les apprentissages de manière plus ludique.

 

Et de façon plus spécifique pour les troubles DYS :

  • Support écrit adapté aux besoins avérés (taille et type de police).
  • Lecture orale systématique des consignes.
  • Temps nécessaire imparti à la bonne réalisation des tâches, spécifiquement en évaluation.
  • Toute adaptation nécessaire …

 

Pour les élèves à haut potentiel :

  • Des heures « oxygène » sont mises en place par semaine au cours desquelles les élèves pourront travailler autrement :
    – exprimer leur créativité,
    – développer leur autonomie,
    – organiser leur travail,
    – partager leurs compétences,
    – s’enrichir en savoir, savoir faire et savoir être.
    (Tout en s’investissant dans un projet personnel particulier)
  • Une pédagogie de projets appuyés sur de nombreuses sorties, des expérimentations pédagogiques, la manipulation et la mise en situation.

 

Conditions d’acceptation dans le dispositif

  • Diagnostics avérés chez le jeune.
  • Transmission des tests et suivis déjà effectués auprès d’orthophonistes, de psychologues et d’autres professionnels.
  • Rendez-vous avec la direction et la coordinatrice du projet avec l’enfant seul, les parents, puis les parents et l’enfant.
  • Nécessaire adhésion pleine et entière du jeune lui-même et de la famille au projet tel qu’il est présenté en externat, demi-pension ou internat.