• Saint du jour

    Saint du jour :

Besoins Educatifs Particuliers

Accueil des enfants à Besoins Éducatifs Particuliers

Profils d’élèves concernés

  • Des enfants présentant des besoins éducatifs particuliers persistants ou ponctuels et en particulier les troubles des apprentissages (dyslexie, dyscalculie, dysorthographie, dysgraphie, dyspraxie, dysphasie, trouble des fonctions exécutives, trouble de l’attention) ou un haut potentiel entravant l’entrée dans les apprentissages. Ces besoins éducatifs sont tous clairement diagnostiqués par des professionnels de secteur I ou II.

 

L’intention première : “Éduquer, c’est entendre le besoin

  • L’intention première de ce projet d’accueil est de rendre les enfants épanouis dans leur scolarité. Ce bien-être agira comme un levier pour restaurer l’estime de soi, faciliter l’entrée dans les apprentissages et permettre à chacun, enfin, de développer son potentiel.

 

L’organisation

Les élèves présentant des besoins éducatifs particuliers sont en inclusion dans une classe ordinaire de 6ème, 5ème, 4ème, 3ème en préservant dans la mesure du possible un petit effectif. Le but est de préparer les élèves à gagner en autonomie dans leur parcours scolaire.

  • En formation initiale ou continue constante, nos enseignants assurent la prise en compte pédagogique des Besoins Éducatifs Particuliers de chaque élève en proposant des aménagements et des approches variées et une méthodologie adaptée à chaque discipline.
  • Les outils tels que tableau blanc interactif, imprimante, vidéoprojecteur, ordinateurs, logiciels, peuvent être présents dans les différentes salles de classe à la disposition des élèves et des enseignants.

 

Les objectifs et les moyens du projet

1 – Donner confiance et développer l’estime de soi :

  • Des enseignants formés, ayant un regard positif et bienveillant.
  • Prise en compte du fonctionnement particulier, du rythme et de l’histoire de chaque élève.
  • Valorisation de chaque réussite.

 

2 – Favoriser la tolérance et l’ouverture aux autres :

  • Acceptation de soi, des autres pour s’enrichir des différences (découvrir ce que j’apporte à l’autre, ce que l’autre m’apporte).
  • Apprendre à travailler avec l’autre, les autres et développer l’entraide et la solidarité.
  • Des heures de vie de classe pour réfléchir au « vivre ensemble ».

 

3 – Accueillir les parents et tous les partenaires autour de l’enfant :

  • Entretien avec les membres de l’équipe éducative et la direction à l’inscription et en cours d’année.
  • Contact avec le professeur principal et les coordinatrices, personnes ressources formées aux troubles des apprentissages et à la problématique du haut potentiel.
  • Contact avec les partenaires médicaux, spécialistes et autres professionnels qui œuvrent autour de l’élève (AESH, ergothérapeute, orthophoniste, psychologue…).
  • Gestion des dossiers (PAP, ESS, PPRE, équipe éducative …).
  • Organisation de rencontres et échanges entre parents.

 

4 – Cerner le fonctionnement et la personnalité de chacun et lui permettre d’apprendre seul(e) :

  • Des heures de méthodologie ou de remédiation en mathématiques, anglais, français, histoire-géographie.
  • Un suivi personnalisé pour une meilleure transmission du profil de l’élève d’une année à l’autre.
  • Des ateliers bridge, échecs, journal de classe, etc… nourrissant leur soif d’apprendre et abordant les apprentissages de façon plus ludique.

 

Adaptations possibles et stratégies de contournement :

De façon plus spécifique pour les troubles DYS :

Grille d’adaptation ajustée aux besoins spécifiques des élèves :

  • Support écrit adapté aux besoins avérés (taille et type de police).
  • Lecture orale systématique des consignes.
  • Temps nécessaire imparti à la bonne réalisation des tâches, spécifiquement en évaluation.
  • Évaluation orale privilégiée.

Pour les élèves à haut potentiel :

  • Des heures « oxygène » sont mises en place au cours desquelles les élèves pourront travailler autrement :
  • exprimer leur créativité,
  • développer leur autonomie,
  • organiser leur travail,
  • partager leurs compétences,
  • s’enrichir en savoir, savoir faire et savoir être.
  • Une pédagogie de projets appuyés sur des sorties, des expérimentations pédagogiques, la manipulation et la mise en situation.

Conditions d’acceptation dans le dispositif

  • Diagnostics posés chez le jeune.
  • Transmission des tests et suivis déjà effectués auprès d’orthophonistes, de psychologues et d’autres professionnels et le Centre Référent des Troubles de l’Apprentissage, en toute confidentialité.
  • Rendez-vous avec la direction et la coordinatrice des BEP concernés pour les parents et l’enfant.
  • Nécessaire adhésion pleine et entière du jeune lui-même et de la famille au programme tel qu’il est présenté en externat, demi-pension ou internat.